Intervenante A.C.C.E.S.

Nathalie Peine fait partie des lectrices intervenant pour A.C.C.E.S. sur le terrain. Séances d'animations-lecture, formations nationales ou in situ, participation aux séminaires A.C.C.E.S., tournées du camion "Livres en balade".

4 questions à Nathalie Peine

Nathalie Peine Nathalie Peine, lectrice A.C.C.E.S..

Nathalie Peine : » Sur la première photo, j’ai 10 ans. Qu’est-ce qui peut bien se passer dans ma tête de jeune fille quand je regarde mon cousin tout bébé ?!…..Un beau et vrai souvenir ! »

1. L’album qui vous a le plus marqué enfant ?

Je pense que le petit Poucet est l’histoire qui s’est ancrée en moi dès mon enfance. Comme l’arbre qui déploie ses racines jusqu’à sa canopée, avec force, patience et constance. Le monde végétal est une inspiration. J’y puise chaque jour émerveillement, espoir et rêves tandis que j’adore accrocher mon regard à la moindre lucarne illuminée dans la nuit avec, toujours, l’espérance un peu suspendue de tous les possibles en devenir contenus dans une simple fenêtre éclairée.

 

2. Votre rencontre avec A.C.C.E.S. ?

En tant que bibliothécaire jeunesse à Chevilly-Larue, j’ai eu la chance de suivre une formation dite d’initiation à la lecture faite aux jeunes enfants avec ACCES.

Ce fut une véritable révélation. Je savais à la fin de cette formation que mes pratiques de lecture auprès des enfants allaient évoluer. Je me prenais même à rêver que moi aussi, je serai lectrice….

 

3. Faire A.C.C.E.S, c’est quoi ?

Etre lectrice / formatrice ACCES, c’est avant tout se mettre à disposition soi-même pour pouvoir lire à la demande, à rebours ou  en boucle le livre choisi par un enfant, à cet enfant, au milieu d’autres enfants. C’est pouvoir offrir pleinement la littérature l’espace d’un instant à un enfant et son environnement. Enfin, être lectrice, c’est  vouloir, aussi, transmettre par l’observation les possibilités offertes par la lecture plaisir d’albums choisis.

 

4. Une belle expérience à partager ?

Probablement le fruit de ce travail plus qu’une expérience particulière, c’est l’attitude fondatrice de la  lectrice en tant que telle qui m’a le plus touchée. En effet, dans le cadre de lectures individuelles au sein d’un petit groupe, offertes  semaine après semaine, j’ai eu le plaisir d’observer que la très grande liberté laissée aux enfants dans le choix des livres a permis, petit à petit aux enfants les plus mutiques et figés dans leurs mouvements de s’approcher des albums, puis de la lectrice pour enfin, avec le temps, s’emparer des pages elles-mêmes devenant ainsi véritablement acteurs de leurs lectures.

>> Nathalie Peine sur la toile

https://www.facebook.com/legoutdurecit/?ref=aymt_homepage_panel