Présentation

Découvrez A.C.C.E.S

Les objectifs

En partenariat avec les bibliothèques et les services de la petite-enfance, A.C.C.E.S s’adresse aux tout-petits et à leur entourage

  • pour favoriser le développement harmonieux de la personnalité de l’enfant
  • pour favoriser la réussite scolaire et l’insertion sociale
  • pour favoriser la découverte de la langue écrite dès le plus jeune âge
  • pour favoriser les conditions d’acquisition de la lecture et de l’écriture

Les actions

Les projets d’ A.C.C.E.S se construisent en associant une bibliothèque et un service de la petite-enfance ou une bibliothèque et une école maternelle.

  • met en place des séances de lecture dans des lieux fréquentés par les tout-petits en privilégiant les milieux les plus démunis. Cliquez ici pour en savoir plus.
  • construit des partenariats entre bibliothèques et services de la petite enfance (crèches, haltes-garderies, PMI…).
  • forme les acteurs de la petite enfance à la lecture individuelle d’histoires au sein d’un petit groupe, les aider à choisir les albums, les sensibiliser à la qualité de la relation.  Cliquez ici pour en savoir plus.
  • conçoit et diffuse des outils de réflexion et de travail : bibliographies, publications pour les professionnels, publications pour les familles, expositions…  Cliquez ici pour en savoir plus.

La recherche action

Les projets d’ A.C.C.E.S se construisent en associant une bibliothèque et un service de la petite-enfance ou une bibliothèque et une école maternelle.

  • des séminaires : les observations recueillies pendant les animations sont présentées au cours de réunions inter professionnelles et commentées par Marie Bonnafé, Evelio Cabrejo-Parra et Dominique Morel-Manela.. Elles alimentent les productions de l’association : livres, publications, films-vidéos, expositions et montrent que l’accès à l’écrit et aux récits par l’écoute ludique d’histoires, de comptines, et par la manipulation de livres dès le moment où se constitue le langage oral, joue un rôle de prévention essentiel.  Cliquez ici pour en savoir plus.
  • des rencontres avec des chercheurs d’horizons divers dont les travaux croisent les intérêts d’ACCES et lui permettent d’élargir son champ de réflexion. Cliquez ici pour en savoir plus.
  • des journées d’étude consacrées à un sujet précis développé par des spécialistes du domaine concerné. Cliquez ici pour en savoir plus.
  • des colloques nationaux et internationaux sur des thèmes d’actualités et des questions fondamentales pour l’association . Cliquez ici pour en savoir plus.

L'histoire de l'association

A.C.C.E.S. (Actions Culturelles Contre les Exclusions et les Ségrégations) a été créé en 1982 à la suite du colloque Les conditions de l’apprentissage de la langue écrite  qui s’est tenu en 1979 à Paris sous l’égide du Ministère de l’Éducation nationale.

Les 13 et 14 juin 1979 se tient à Paris le colloque international Les conditions de l’apprentissage de la langue écrite. Ce colloque rassemble les meilleurs spécialistes du domaine, dont Geneviève Patte, qui y représente le point de vue des professions du livre .

Le Professeur René Diatkine, y participe en tant que clinicien et expert des difficultés cognitives et des troubles de l’acquisition de l’écrit chez les enfants. Toutes les contributions soulignent que les enfants des classes sociales défavorisées sont plus concernés par les retards d’apprentissage scolaire et d’apprentissage de l’écrit.

René Diatkine
Marie Bonnafé

Emilia Ferreiro y présente les résultats de son étude. Emilia Ferreiro, collaboratrice de Piaget, a étudié de manière systématique ce que les très jeunes enfants comprennent des textes écrits de tout type dont ils sont entourés (publicités, étiquettes, livres, etc…). Très tôt les enfants savent que les signes ont une signification, et leurs hypothèses suivent une logique qui peut être décrite dans le système de l’épistémologie génétique (Piaget). Ce qui est particulièrement intéressant, c’est l’observation croisée que fait Emilia Ferreiro d’un groupe d’enfants vivant dans les favellas de Mexico et d’un groupe d’enfants de diplomates vivants dans la même ville. Elle observe qu’avant la fin de leur troisième année, ces enfants, quelque soit leur groupe d’appartenance, montrent le même intérêt pour les signes arbitraires. Leurs progrès cognitifs successifs ne sont en rien liés au niveau social de leurs parents, alors qu’à partir de la quatrième année et durant la cinquième année l’écart va se creuser très nettement lorsque l’enfant n’a pas été sensibilisé aux livres grâce à la découverte ludique et non enseignée du texte écrit.

A partir de ces constats et dans une intention de prévention, René Diatkine, Tony Lainé et Marie Bonnafé fondent en 1982 l’association ACCES.

« Un regard attentif sur la vie psychique des jeunes enfants montre que l’évolution différentielle de l’intelligence et du langage dépend de circonstances sur lesquelles il est possible d’intervenir de façon positive très précocement. » 

« Le développement psychique et la capacité à jouer avec le langage sont dépendants de deux ordres de facteurs : la sécurité psychique des enfants et les apports extérieurs permettant de mettre en forme des jeux de langage. C’est -à-dire les apports culturels. On sait aujourd’hui que l’on peut pallier les carences familiales dans cet apport culturel. » R. Diatkine

 L’association propose de mettre en place des séances de lecture et de conte dans des lieux fréquentés par les tout-petits et leurs entourages, avec pour objectif de participer à un développement harmonieux de la personnalité de l’enfant, d’améliorer l’égalité des chances de réussite et d’insertion sociale et de favoriser les conditions d’acquisition de la lecture et de l’écriture grâce à la découverte de la langue écrite dès le plus jeune âge.

Suivant le modèle des autres associations développées autour du service du Dr Tony Lainé dans l’Essonne et des projets du Centre Alfred Binet, A.C.C.E.S. regroupe des professionnels du Livre, des professionnels de la Petite Enfance responsables des lieux d’accueil pour les bébés concernés, et des psychiatres d’enfant, psycholinguistes, psychologues et rééducateurs.

Elle impulse des actions, développe des partenariats qui s’appuient sur les réseaux des bibliothèques publiques, des services de la Petite Enfance et des Centres Culturels, ne se substituant jamais aux professionnels qui ont la responsabilité directe des projets. Les projets sont amorcés par des animatrices-lectrices d’A.C.C.E.S. puis poursuivis par les professionnels de ces services.

A.C.C.E.S est rapidement soutenue par les Ministères de la Culture, la Direction du livre et de la lecture, le Ministère des Affaires Sociales, et les politiques locales. Ses premières actions ont lieu dans le département de l’Essonne puis gagnent d’autres terrains en métropole et outre-mer. L’idée de mettre en place des projets en nombre limité mais conçus pour durer, dans les quartiers et les zones rurales les plus défavorisés, en s’appuyant sur un réseau de personnes déterminées dont les compétences s’enrichissaient mutuellement, s’est avérée efficace pour une extension ultérieure.

Le docteur Marie Bonnafé, psychiatre et psychanalyste, est l’actuelle Présidente de l’association.

Evelio Cabrejo-Parra, psycholinguiste, est l’actuel Vice-Président.

Tony Laine

Newsletter Inscrivez-vous et restez informés