ANTHROPOLOGUE

Anthropologue au C.N.R.S. Ses travaux sont un plaidoyer pour que la littérature, orale et écrite, et l’art sous toutes ses formes, aient place dans la vie de chaque jour, en particulier dans celle des enfants et des adolescents

Depuis 1991, Michèle Petit, anthropologue au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), mène des recherches sur les pratiques de lecture et le rapport à la culture écrite, notamment dans des lieux où l’accès à cette culture n’était pas facilité par le contexte social ou familial. Elle a d’abord mené des recherches en France, dans des régions rurales ou des quartiers populaires, en écoutant parler celles et ceux qu’elle rencontrait, petits ou grands lecteurs. Comme ils évoquaient beaucoup les biais par lesquels des textes lus les avaient aidés à se découvrir et à se construire, elle a ensuite approfondi l’analyse de ces dimensions.

Puis elle s’est intéressée à des espaces en crise, particulièrement en Amérique latine. Et là, ce sont plutôt des lieux d’« éducation informelle » qui ont retenu son attention, des ateliers où la lecture d’oeuvres littéraires, et l’art, jouent un rôle clé et qui sont proposés à des jeunes sortis des rangs de la guérilla ou de groupes paramilitaires, à des toxicomanes vivant dans la rue, des personnes déplacées, des enfants victimes de violences familiales, etc. Elle a observé l’art de faire des bibliothécaires, enseignants, artistes, libraires, qui arrivent à transmettre le goût de la lecture à ceux qui en étaient très éloignés.

Ce détour par des pays lointains lui a rappelé quels étaient les enjeux du partage de la culture écrite, mais aussi, plus largement, de la transmission culturelle. Ses travaux sont un plaidoyer pour que la littérature, orale et écrite, et l’art sous toutes ses formes, aient place dans la vie de chaque jour, en particulier dans celle des enfants et des adolescents.

 

Principales publications en français :

 

Aux Éditions Belin :eloge de la lecture

Lire le monde. Expériences de transmission culturelle aujourd’hui, 2014.

– L’Art de lire ou comment résister à l’adversité, 2008 (réédition en poche, 2016.)

– Éloge de la lecture. La construction de soi, 2002 (réédition en poche, 2016).

 

Aux Éditions Didier-Jeunesse (collection Passeurs d’histoires) :

– Une enfance au pays des livres, 2007.

 

Aux Éditions de la BPI/Centre Georges Pompidou (collection Études et recherches) :

– De la bibliothèque au droit de cité, 1997 (avec Ch. Balley et R. Ladefroux).

– Lecteurs en campagnes, 1993 (avec R. Ladefroux).